La Conférence de l’OACI sur les carburants alternatifs durables approuve la nouvelle Vision 2050 pour guider le développement et le déploiement futurs

Photo de gauche : Le Président du Conseil de l’OACI, M. Olumuyiwa Benard Aliu, a ouvert la deuxième Conférence de l’OACI sur l’aviation et les carburants alternatifs, tenue la semaine dernière à Mexico (Mexique). Les États participants ont entériné la nouvelle Vision 2050 de l’OACI pour les carburants alternatifs durables, destinée à guider les États et l’industrie dans leurs démarches. La Conférence appelle les participants à remplacer une grande partie des carburants d’aviation classiques actuels par des carburants alternatifs durables d’ici 2050, en confirmant que tout carburant alternatif déployé devra se conformer aux critères de durabilité en cours d’établissement par l’Équipe de travail de l’OACI, composée de représentants d’États, d’organisations internationales et des groupes écologiques.

 

Photo de droite : le Président Aliu (deuxième à partir de la gauche) examine une présentation sur les biocarburants en compagnie de la Sous-Secrétaire des transports du Mexique, Mme Yuriria Mascott Pérez (1ère gauche), du Directeur général des aéroports et des services auxiliaires (ASA) du Mexique, M. Alfonso Sarabia de la Garza (3e à partir de la gauche), et du Directeur des combustibles ASA, M. Mauricio Omar Allerano Villavicencio (à l’extrême droite).

  

Montréal et Mexico, le 16 octobre 2017 – Les États membres de l’OACI sont convenus d’une nouvelle Vision 2050 pour les carburants d’aviation durables qui aidera dans l’immédiat à assurer le remplacement d’une part importante des carburéacteurs classiques par des carburants alternatifs durables d’ici 2050.


La décision a été formalisée vendredi dernier à la deuxième Conférence de l’OACI sur l’aviation et les carburants alternatifs, tenue à Mexico (Mexique). Les délégués des pays participants ont également confirmé que le déploiement de tout carburant alternatif doit se conformer aux critères de durabilité qu’une équipe de travail de l’OACI, composée de représentants d’États, d’organisations internationales et de groupes écologiques, est en train d’établir.


Dans son allocution d’ouverture de la Conférence, le Président du Conseil de l’OACI, M. Olumuyiwa Benard Aliu, a souligné la nécessité de cette nouvelle vision, en signalant que les progrès réalisés dans la réduction des émissions de l’aviation – actuellement obtenus par l’application d’innovations technologiques et la rationalisation des opérations – ne suffiront pas pour atteindre les cibles sectorielles de 2020 de l’OACI.


« Même en tenant compte de ces réductions, nous sommes toujours confrontés à une importante obligation d’atténuation » a-t-il rappelé. « Les carburants alternatifs durables sont des éléments critiques pour combler cet écart. »


Le Président Aliu a noté par ailleurs qu’un certain nombre d’aéroports ont commencé à offrir aux compagnies aériennes intéressées la possibilité d’acheter des carburants d’aviation durables, pratique qui a permis l’exécution de plus de 40 000 vols avec des carburants durables depuis leur déploiement.


Il a ajouté : « En posant ces nombreux gestes, le secteur de l’aviation a désormais confirmé le concept des carburants d’aviation durables, leur viabilité opérationnelle et la possibilité de les produire de façon durable, afin de réduire l’impact de l’aviation sur le climat »


L’OACI a tenu une première conférence sur ce sujet en 2009 ; de nombreux progrès ont été accumulés depuis, dont une spécification reconnue internationalement sur les carburants alternatifs, cinq procédures approuvées de reconversion de leur production, et des réductions dans les coûts de production. La nouvelle Vision de l’OACI, approuvée à la Conférence de Mexico, guidera désormais les parties prenantes de l’aviation civile internationale dans leurs efforts d’utiliser des carburants alternatifs durables et de réduire de façon importante les émissions de l’aviation.


La Conférence a été ouverte conjointement par M. Aliu, par Mme Yuriria Mascott Pérez, Sous Secrétaire des transports du Mexique, et par M. Alfonso Sarabia de la Garza, Directeur général des aéroports et des services auxiliaires (ASA) du Mexique.


M. Roberto Kobeh González, Directeur général des services de navigation dans l’espace aérien du Mexique (SENEAM) et Ambassadeur itinérant à vie de l’OACI, a été élu Président de la réunion, tandis que M. Kevin Shum, Directeur général de l’aviation civile de Singapour a été élu Vice Président.

 

M. Aliu et des hauts fonctionnaires du Gouvernement mexicain se sont rencontrés une deuxième fois pour examiner entre autres les questions suivantes : avancement des projets de carburants d’aviation durables et programmes de développement d’infrastructure au Mexique, ainsi que l’appui continu de l’OACI au Gouvernement mexicain dans le développement de divers aéroports et des initiatives de navigation aérienne.


L’OACI est extrêmement reconnaissante au Gouvernement du Mexique et à la Ville de Mexico pour leur assistance dans l’excellente organisation de la Conférence, malgré les séquelles des récents séismes.

 

Ressources pour les rédacteurs


À propos de l’OACI
Institution spécialisée des Nations Unies, l’OACI a été créée en 1944 pour promouvoir le développement sûr et ordonné de l’aviation civile internationale dans le monde. Elle établit les normes et les règles nécessaires à la sécurité, à la sûreté, à ’efficacité et à la capacité de l’aviation ainsi qu’à la protection de l’environnement en aviation, parmi ses nombreuses autres priorités. Elle est en outre l’instrument de la coopération entre ses 191 États membres dans tous les domaines de l’aviation civile.


L’OACI et les carburants alternatifs
L’aviation et les Objectifs de développement durable des Nations Unies

  

 

Pour de plus amples informations, contacter :

 

Anthony Philbin
Chef, Communications
aphilbin@icao.int
+1 514-954-8220
+1 438-402-8886 (mobile)
Twitter: @ICAO

 

William Raillant-Clark
Administrateur des communications
wraillantclark@icao.int
+1 514-954-6705
+1 514-409-0705 (mobile)
Twitter: @wraillantclark

LinkedIn: linkedin.com/in/raillantclark/

 

 

Share this page: