Bureaux régionaux – Contexte historique

Peu de temps après la fondation de l'Organisation de l'aviation civile internationale, en décembre 1944, le Conseil intérimaire a reconnu qu'il était nécessaire de subdiviser le monde en régions de navigation aérienne pour faciliter la planification et la mise en œuvre des installations et services essentiels aux activités du transport aérien international. Cette conclusion reposait principalement sur les deux principes ci-après :

  1. Comme les problèmes opérationnels et techniques inhérents aux différentes parties du monde étaient très variables, il était logique que la planification et la mise en œuvre des services au sol se fassent au niveau de zones ou de régions dont les limites géographiques engloberaient des étapes de routes aériennes ayant un certain degré d'homogénéité et donc des exigences assez uniformes ;
  2. Les installations et services de navigation aérienn4e requis sont planifiés en consultation avec un nombre limité d'États, plutôt qu'au niveau mondial. Les consultations sont menées par secteur, en règle générale dans le cadre des réunions régionales de navigation aérienne. Il est manifeste que les travaux de planification des installations et des services nécessaires au réseau mondial de routes aériennes internationales doivent être effectués dans un petit nombre de zones d'étendue acceptable.

Outre les considérations d'ordre opérationnel et technique, d'autres facteurs qui peuvent influer sur les besoins en matière d'installationss et services de navigation aérienne sont les caractéristiques géographiques et climatiques de certaines régions du monde et les moyens de répondre aux besoins particuliers de ces régions.

 

With the foregoing in mind, the Interim Council agreed in 1945 to establish ten air navigation regions, the boundaries of which roughly coincided with the continental and oceanic masses. In defining these boundaries, provision was made for overlapping of the regions at the edges such that as many as possible of the terminals associated with the air route network for the region were included within the region. The original ten air navigation regions consisted of the African-Indian Ocean, the Caribbean, the European-Mediterranean, the Middle East, the North Atlantic, the North Pacific, the South American, the South Atlantic, the South Pacific and the Southeast Asian Regions. By 1952, the number of regions was reduced to eight by combining the North and South Pacific Regions into the Pacific Region and the South American and the South Atlantic Regions, retaining the name of the former. Dans cet esprit, le Conseil intérimaire a décidé en 1945 de créer dix régions de navigation aérienne. Leurs frontières coïncidaient à peu près avec celles des masses continentales et océaniques, mais il était prévu que les régions puissent se chevaucher dans les zones limitrophes de façon à inclure le plus grand nombre possible d'aérogares associées au réseau de routes aériennes des diverses régions. Ces dix régions de navigation d'aérogares associées au réseau de routes aériennes des diverses régions. Ces dix régions de navigation aérienne étaient les suivantes : Afrique - océan Indien, Caraïbes, Europe-Méditerranée, Moyen-Orient, Atlantique Nord, Pacifique Nord, Amérique du Sud, Atlantique Sud, Pacifique Sud et Asie du Sud-Est. En 1952, on a ramené à huit le nombre de régions en combinant les régions du Pacifique Nord et Sud en une seule région Pacifique et en regroupant les régions Amérique du Sud et Atlantique Sud sous le nom de la première.
Share this page: