Le nouvel accord entre l’OACI et la CAA du Royaume-Uni sur la formation appuie l’initiative Aucun pays laissé de côté

Le nouvel accord sur la formation signé lors du premier Symposium OACI sur la mise en œuvre de la sécurité et de la navigation aérienne par la Secrétaire générale de l’Organisation, Mme Fang Liu, et le Directeur international de l’Autorité de l’aviation civile du Royaume-Uni (UKCAA), M. Ben Alcott, contribuera directement au renforcement de la conformité avec les normes et pratiques recommandées de l’OACI (SARP) à l’échelle mondiale.

 

L’accord consolidera le partenariat entre les deux organisations et se traduira par l’amélioration des prestations de l’UKCAA en matière de renforcement des capacités dans les domaines de la sécurité et de la sûreté de l’aviation qu’elle offre aux États nécessitant un soutien technique. L’OACI collaborera étroitement avec l’UKCAA en recensant les États qui ont besoin de cours de formation spécifiques pour les aider à pallier des carences en matière de supervision de la sécurité ou de la sûreté. Notant l’importance d’encourager le développement de partenariats similaires avec d’autres États membres, l’OACI a remercié l’UKCAA pour la générosité exemplaire dont elle a fait preuve et que l’accord de partenariat officialise.

 

L’accord se situe directement dans la perspective de l’initiative Aucun pays laissé de côté de l’OACI, qui vise à garantir que tous les États ont accès aux avantages socio-économiques considérables allant de pair avec une connectivité aérienne conforme aux normes de l’OACI. Permettant d’offrir un soutien technique plus ciblé et plus efficace aux États qui en ont besoin, le partenariat appuie aussi la viabilité future du réseau de l’aviation civile internationale car il prépare au doublement prévu des volumes de trafic aérien dans les quinze prochaines années.


 


 

Share this page: