Le taux de reprise du trafic aérien se rapproche rapidement des niveaux prépandémiques

 

Les dernières analyses de l’OACI révèlent que la capacité en sièges du transport aérien et le nombre total de passagers dans le monde ont atteint environ 80 % des niveaux d’avant la pandémie, et les recettes passagers environ 72 % du point culminant de 2019.


Par ailleurs, le nombre de passagers aériens pour la période de janvier à août de l’année en cours a augmenté d’environ 55 % par rapport à la même période en 2021.


Quant aux départs, il y a eu une hausse de 28 %, et une hausse de 32 % de la capacité totale en sièges a été enregistrée pour la même période.


En ce qui a trait aux recettes passagers des huit premiers mois de 2022, compte tenu des taux de rendement et des taux de change de 2019, elles ont augmenté de l’ordre de 70 % par rapport à celles enregistrées pour la période correspondante de 2021.


Le nombre d’avions de transport de passagers en service au cours de la période d’analyse s’est accru de 34 % par comparaison à la même période l’an dernier pour s’établir à 80 % des niveaux prépandémiques, ce qui est représentatif de la reprise générale du trafic.


Le nombre d’avions-cargos en service a augmenté de 4 % par rapport au niveau d’avant la pandémie. La hausse est attribuable dans une large mesure au fait que ce type d’appareil a été grandement utilisé tout au long de la pandémie de COVID-19 pour les besoins des chaînes d’approvisionnement médicales et humanitaires ainsi que d’autres chaînes d’approvisionnement mondiales essentielles, et en raison de la dépendance accrue des consommateurs à l’égard du commerce électronique international.


À l’heure actuelle, l’OACI s’attend à ce qu’une majorité de groupes de routes internationales revienne en principe complètement aux niveaux prépandémiques d’ici le quatrième trimestre de 2022 ou le premier trimestre de 2023. La reprise pourrait s’avérer plus lente sur certains segments de l’Asie de l’Est et du Nord, celle-ci devant survenir plus tard en 2023.


Vers la fin du mois de septembre, l’OACI accueillera 193 pays à la 41e session de l’Assemblée, où de nouvelles décisions seront attendues sur les objectifs clés de l’innovation et de la résilience à l’appui de la durabilité et de la numérisation accrues du transport aérien au 21e siècle.

 

Share this page: