2013 : L’année la plus sûre de l’histoire du transport aérien international régulier

MONTRÉAL, le 17 janvier 2014 – Les données préliminaires rendues publiques par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) confirment que 2013 a été l’année la plus sûre de l’histoire du transport aérien international régulier, du point de vue du nombre de pertes de vie.

 

Si le nombre d’accidents mortels survenus dans le cadre de vols commerciaux réguliers est demeuré stable à 9 en 2013, celui des décès a chuté considérablement par rapport à 2012, passant de 372 à 173, ce qui correspond à une baisse de 53,5 %. Par rapport aux résultats de 2010, la baisse atteint 76 %. Le nombre de décès dans le transport aérien a donc encore diminué en 2013, pour la troisième année de suite.

 

« Ces résultats n’ont rien de surprenant, étant donné la volonté dont notre secteur fait preuve, année après année, pour améliorer la sécurité du réseau de transport aérien mondial », a fait observer le Secrétaire général de l’OACI, M. Raymond Benjamin. « Au cours des dernières années, nous avons assisté à un formidable renforcement de la coopération et du partenariat sur les priorités de l’aviation en matière de sécurité, et nous récoltons aujourd’hui les fruits de ces efforts, comme en témoignent les résultats remarquables de 2013. »

 

Si on utilise les régions de responsabilité des Groupes régionaux de sécurité de l’aviation (RASG) de l’OACI comme base de comparaison, le Moyen-Orient n’a connu aucun accident mortel, l’Afrique et l’Asie-Pacifique, un chacune, l’Europe, deux, et les Amériques, cinq accidents mortels, le nombre le plus élevé en 2013. Fait à noter, sept des neuf accidents mortels se sont produits pendant la phase d’approche ou la phase de remise des gaz.

 

« La sécurité est l’objectif stratégique directeur le plus fondamental de l’OACI », a souligné M. Olumuyiwa Benard Aliu, Président du Conseil de l’OACI. « L’OACI, avec les nombreuses organisations partenaires qui contribuent à nos programmes de sécurité coopératifs internationaux, continuera de coordonner les investissements et la collaboration nécessaires pour faire en sorte que l’aviation demeure le moyen le plus sûr et le plus rapide de transporter des gens et des biens partout dans le monde. »

 

 

Note et renseignements supplémentaires à l’intention des rédacteurs :


 

Selon la classification des aéronefs :

 

  • Toutes les statistiques se rapportent à des vols commerciaux réguliers effectués au moyen d’aéronefs de masse maximale au décollage certifiée (MTOW) supérieure à 5 700 kg seulement.
  • 60 % des décès ont été attribués à des accidents concernant des avions à réaction à fuselage étroit.
  • 37 % des décès ont été attribués à des accidents concernant des avions à turbopropulseurs.
  • 3 % des décès ont été attribués à des accidents concernant des avions à réaction gros-porteurs.

 

 

Contexte

 

D’après les données préliminaires, le système de transport aérien a connu une faible hausse globale des vols commerciaux réguliers en 2013 par rapport à l’année précédente. Dans les régions des RASG AFI et EUR, le nombre de départs a légèrement diminué, et dans la région du RASG APAC, il a légèrement augmenté. Les chiffres n’ont pas changé pour les régions des RASG Amériques et Moyen-Orient.

 

Programme universel OACI d’audits de supervision de la sécurité (USOAP) – Niveau de mise en œuvre effective

 

Le taux de mise en œuvre effective des éléments cruciaux de supervision de la sécurité de l’OACI par les États membres est passé de 61,1 % à 61,7 % entre le début et la fin de 2013. Dans les régions des RASG AFI, MID et Amériques, le taux a augmenté, tandis que dans les régions des RASG APAC et EUR, il a légèrement baissé.

Share this page: