Social Media

Les médias sociaux de l’OACI se veulent être des canaux de communication factuelle, exempts de harcèlement, qui offrent la possibilité au public, notamment aux professionnels de l’aviation, à la société civile et aux médias d’information, d’engager des échanges avec l’Organisation, et entre eux, sur l’action de l’OACI ainsi que sur des questions et des perspectives nouvelles touchant à l’aviation.

 

L’OACI encourage des discussions pertinentes et constructives sur ces médias sociaux, en vue de renforcer la promotion de ses objectifs stratégiques ainsi que des objectifs et du Programme de développement durable à l’horizon 2030 de l’ONU.

 

De nombreux acteurs de la société civile ont récemment souligné la nécessité de modérer plus efficacement le contenu des médias sociaux afin de limiter leur utilisation pour la diffusion de propos haineux et d’informations mensongères. Ces appels doivent être entendus tant par les entreprises responsables de ces médias sociaux que par les organisations et personnes chargées de gérer les comptes qui y sont rattachés.

 

L’OACI a par conséquent adopté des règles pour la modération de ses médias sociaux, lesquelles exigent des utilisateurs qu’ils aient des propos réfléchis, respectueux et pertinents en tout temps, et qu’ils veillent à ce que leurs questions ou affirmations ne dénaturent pas les capacités et les responsabilités réelles de l’Organisation en tant qu’institution spécialisée des Nations Unies.

 

Les questions ou déclarations formulées de façon répétée sur la base d’éléments inexacts, compromettants ou offensants seront réputées impropres à un débat constructif et leurs auteurs seront empêchés de publier des commentaires sur les comptes de l’Organisation. Il importe toutefois de noter que les utilisateurs bloqués pourront continuer de lire les informations et les mises à jour diffusées par l’Organisation ou de poser des questions et d’exprimer leurs opinions sur d’autres plateformes et comptes de médias sociaux. 

 

En particulier :

 

  • L’OACI ne s’associera à aucune conjecture infondée ni à aucune déclaration ou question fallacieuse et répétée sur la sécurité et la sûreté du réseau de l’aviation civile.

     

    Citons notamment des conjectures et des informations mensongères sur les causes d’accidents d’aviation ou sur l’efficacité du système de supervision opérationnelle d’un État.

     

    Les membres du public ayant de graves préoccupations en la matière sont invités à adresser directement celles-ci aux exploitants de compagnie aérienne ou aux autorités nationales compétentes. L’OACI met à disposition un répertoire des autorités nationales à cette adresse.

  •  

  • L’OACI ne s’associera pas aux informations mensongères concernant ses capacités, les politiques, positions ou activités de son Secrétariat, ou les Gouvernements qui fixent par la voie diplomatique des normes internationales, des programmes et des objectifs par l’intermédiaire de l’Organisation.

  • L’OACI ne s’associera pas aux autres types d’abus, tels que les déclarations trompeuses destinées à provoquer la panique ou la confusion ; les agressions ou abus commis par des utilisateurs de médias sociaux ; les courriels automatiques non sollicités (robots) ; ou tout type de menace ou d’insulte explicite ou implicite visant son personnel, ses États membres ou d’autres parties prenantes.

  • L’OACI prendra des mesures raisonnables visant à éviter la publication de contenus de cette nature et à supprimer ces derniers. Elle pourra notamment entamer un dialogue avec l’auteur du contenu ; supprimer, masquer et/ou signaler des contenus ; et, en dernier recours, procéder au blocage de l’auteur du contenu. 

  • L’OACI supprimera les messages qui font un usage abusif des privilèges d’accès accordé au public que procurent nos plateformes à des fins d’autopromotion ou de promotion commerciale. En cas d’infractions répétées de cette nature, les comptes fautifs seront bloqués.

 

 

Questions et observations d’ordre technique

 

Comme il existe à l’heure actuelle plus de 12 000 normes régissant l’aviation civile mondiale, l’OACI ne peut pas de façon réaliste entrer dans des discussions techniques ou juridiques sur les médias sociaux. Il convient d’adresser les questions de cet ordre par courriel à l’adresse : communications@icao.int. Nous vous répondrons en concertation avec nos experts sur place.

 

Les membres du public qui souhaitent échanger avec l’OACI sur des sujets qui n’ont pas été traités sur ses médias sociaux sont également invités à communiquer avec nous par courriel à l’adresse : communications@icao.int.

 

Médias sociaux de l’OACI

 

Facebook | LinkedIn | Twitter | YouTube | Flickr | Instagram

 

Médias sociaux de bureaux régionaux

 

Bureau Asie et Pacifique (APAC)

Facebook

 

Bureau Moyen-Orient (MID)

Facebook | Twitter

 

Bureau Amérique du Nord, Amérique centrale et Caraïbes (NACC)

Facebook | Twitter

Share this page: