Préparer les aéroports au réseau d’aviation civile internationale de demain

 

Les orientations et l’assistance de l’OACI peuvent jouer un rôle clé pour aider les aéroports à transformer leurs opérations afin de tenir compte des priorités d’aujourd’hui en matière de sécurité, de sûreté et de durabilité, ainsi que des technologies de demain. S’adressant à des ministres et à des dirigeants du secteur à l’occasion de l’Assemblée générale annuelle du Conseil international des aéroports (ACI) – Amérique latine et Caraïbes (LAC)/World, le Secrétaire général de l’OACI, M. Juan Carlos Salazar, a souligné que cette transformation des aéroports, harmonisée et coordonnée au niveau international, sera cruciale pour accélérer et optimiser la relance générale de l’aviation mondiale après la pandémie, et essentielle pour renforcer la résilience.

 

Le Secrétaire général a prononcé un discours liminaire en présence de ministres, d’exploitants d’aéroports et d’autorités de l’aviation sur le thème « Reconnecter l’aviation pour un avenir durable », rappelant les divers défis auxquels les aéroports sont confrontés dans l’environnement changeant de la relance dans le contexte de la COVID-19 et l’importance des contributions de l’OACI dans ces domaines.

 

La certification des aéroports, les systèmes de gestion de la sécurité, la sécurité des pistes et la mise en application de la prise de décision en collaboration aux aéroports (A-CDM) pour tirer le meilleur parti de l’utilisation de la capacité disponible des aéroports et de l’espace aérien figurent parmi les questions que le Secrétaire général a qualifiées de prioritaires pour les aéroports et les organismes de réglementation de la région LAC aujourd’hui. Dans une perspective mondiale et pour l’avenir, il a souligné la nécessité d’assurer prioritairement la sécurité durant la reprise des opérations, de moderniser l’expérience des passagers afin qu’il soit tenu compte des aspects de santé publique et de sûreté aérienne, et de se préparer de façon adéquate aux technologies de demain, notamment les vols d’aéronefs non habités, télépilotés et spatiaux.

 

À chaque fois, le Secrétaire général a expliqué comment la planification, la normalisation et l’assistance de l’OACI sont à la base des avancées mondiales en vue d’atteindre ces objectifs, notant que la coopération internationale et intersectorielle est d’une importance vitale pour leur mise en œuvre.

 

Une cérémonie à l’intention des diplômés du programme d’accréditation des professionnels en gestion aéroportuaire OACI-ACI (AMPAP) a permis une fois de plus de communiquer ces priorités directement aux professionnels qui les mettront en œuvre.

 

Share this page: