Les ministres et les chefs de file du secteur discutent des priorités de relance des voyages et des échanges commerciaux aériens

 

Montréal, le 12 octobre 2021 – L’attention des Ministres du transport et de la santé de 193 pays sera rivée sur le transport aérien au cours des deux prochaines semaines, alors que des discussions s’amorcent à la Conférence de haut niveau de l’OACI sur la COVID-19 (HLCC) sur les manières d’accélérer la reprise en toute sécurité des connexions aériennes internationales pour revitaliser le tourisme et le commerce.


Du 12 au 22 octobre, les échanges dans le cadre de la Conférence porteront non seulement sur les objectifs à court terme relatifs aux mesures nationales de vaccination des voyageurs et aux mesures connexes d’atténuation des risques de pandémie, mais aussi sur les objectifs de résilience et de durabilité à moyen et à long terme pour faire en sorte que la gestion de crises futures liées à des maladies infectieuses entraîne beaucoup moins de perturbations à l’échelle mondiale.


Dans son allocution d’ouverture de la Conférence virtuelle, le Président du Conseil de l’OACI, M. Salvatore Sciacchitano, a souligné qu’étant donné les obstacles inédits et considérables que la pandémie a créés pour l’aviation mondiale et la mobilité aérienne internationale, « on ne saurait trop insister » sur l’importance des résultats de la Conférence pour les voyages et le commerce internationaux et pour la prospérité et la viabilité des économies du monde entier.


« C’est pourquoi nous devons prendre de nouveaux engagements multilatéraux encore plus fermes dans le cadre de cette Conférence afin de redémarrer en toute sécurité les voyages aériens, d’appuyer le secteur et la viabilité de l’exploitation, et de renforcer la confiance du public et des entreprises dans les voyages et les échanges commerciaux aériens. »


Pendant les dix jours que durera la Conférence de l’OACI, on examinera un vaste éventail de questions, sous l’angle technique plus particulier de la sécurité et de la facilitation en situation de pandémie.


Ce sera aussi un moment décisif et une occasion propice pour les pays de promouvoir et de renforcer les efforts collectifs visant à harmoniser les mesures d’intervention face à la pandémie et les stratégies de gestion des risques au moyen de la mise en œuvre des recommandations de l’Équipe spéciale du Conseil de l’OACI sur la relance de l’aviation (CART).


En présentant les grandes lignes de la Conférence au préalable, le Secrétaire général de l’OACI, M. Juan Carlos Salazar, a constaté à quel point la pandémie a eu des conséquences considérables pour l’aviation, la reprise étant à la fois volatile et fragile et toujours largement limitée aux voyages et aux échanges commerciaux intérieurs.


Il a noté que les participants examineraient des propositions destinées aux États afin qu’ils s’attaquent aux défis sur le plan de la sécurité, de l’exploitation et de l’économie et adoptent des mesures d’intervention rationalisées en fonction de la situation de l’aviation après la pandémie, et qu’ils renforcent la coopération multilatérale et les engagements collectifs qui ont été si cruciaux pour traverser la tempête jusqu’à présent.


Plus de 45 Ministres et Sous-Ministres ont participé à la première table ronde ministérielle de la Conférence aujourd’hui. Une nouvelle Déclaration présentant la vision mondiale commune des pays pour la relance, la résilience et la durabilité de l’aviation à l’appui de la reprise des voyages et du commerce à l’échelle mondiale devrait être diffusée à l’issue de la Conférence. 

 

Ressources pour les rédacteurs

Portail de l'OACI sur la COVID-19


À propos de l’OACI
Institution spécialisée des Nations Unies, l’OACI a été créée par des gouvernements en 1944 pour appuyer leurs activités diplomatiques dans le domaine du transport aérien international. Depuis lors, les pays ont adopté, dans le cadre de l’Organisation, plus de 12 000 normes et pratiques qui les aident à harmoniser leur réglementation nationale sur la sécurité, la sûreté, l’efficacité et la capacité de l’aviation ainsi que la protection de l’environnement en aviation, et à établir ainsi un réseau véritablement mondial. Les tribunes de l’OACI offrent aussi la possibilité à des groupes du secteur, des organisations non gouvernementales de la société civile et d’autres acteurs du transport aérien officiellement reconnus de faire valoir leurs avis et leurs idées auprès des décideurs publics.

 

À propos de la Conférence HLCC

Toute l’information sur la Conférence

 

À propos de la CART
L'équipe spéciale du Conseil de l'OACI sur la relance de l'aviation (CART) a été établie en mars 2020 pour fournir des orientations pratiques et harmonisées à l’intention des gouvernements du monde et des exploitants du secteur en vue de faire redémarrer le secteur du transport aérien international et de surmonter les effets de la COVID-19 de façon coordonnée, à l’échelle mondiale.

 

Informations générales : 

communications@icao.int 

Twitter: @ICAO 

 

Personne à contacter pour les médias :

William Raillant-Clark
Administrateur des communications
wraillantclark@icao.int
+1 514-954-6705
+1 514-409-0705 (mobile)
Twitter: @wraillantclark

LinkedIn: linkedin.com/in/raillantclark/

 

 

Share this page: