À Londres, plaidoyer pour la viabilité à long terme de l’aviation mondiale

​​​

La Secrétaire générale de l’OACI, Mme Fang Liu, s’est rendue au Royaume-Uni pour une longue série de réunions bilatérales et multilatérales de haut niveau, à l’occasion desquelles elle a appuyé la dynamique en faveur de la viabilité à long terme du réseau de l’aviation civile internationale dans tous ses aspects.

 

Mme Liu a tenu des réunions bilatérales avec Mme la baronne Sugg, Sous-Secrétaire d’État parlementaire aux transports, M. Dan Micklethwaite, Directeur général de l’aviation civile du Royaume-Uni, et MM. Andrew Haines et Richard Moriarty, respectivement Directeur général et Directeur général adjoint de l’Autorité britannique de l’aviation civile. La Secrétaire générale était accompagnée du Représentant du Royaume-Uni au Conseil de l’OACI, M. David Lloyd, et du Directeur régional adjoint de l’OACI pour l’Europe et l’Atlantique Nord, M. Elkhan Nahmadov.

 

Soulignant tout au long de ces réunions bilatérales les apports majeurs de la connectivité du transport aérien au développement durable, la Secrétaire générale a encouragé le Royaume-Uni à continuer de montrer la voie en matière de sûreté de l’aviation et à accorder une plus large place aux questions relatives à l’aviation dans sa stratégie d’assistance au niveau mondial. Il convient de féliciter le Royaume-Uni pour le rôle important qu’il a joué dans l’adoption et la mise en œuvre de la résolution 2309 du Conseil de sécurité de l’ONU ainsi que des normes et pratiques recommandées (SARP) de l’OACI connexes et du Plan pour la sûreté de l’aviation dans le monde (GASeP) de l’OACI. Il est fait valoir que le Royaume-Uni est particulièrement bien placé pour contribuer à la durabilité globale de l’aviation dans le monde au vu de son rôle de chef de file en matière d’assistance, étant l’un des rares membres du Comité d’aide au développement (CAD) à avoir atteint les cibles de l’ONU, et au vu également de son leadership largement reconnu sur des questions essentielles relatives à l’aviation.

 

Dans ses rencontres bilatérales, Mme Liu a signalé qu’il était capital d’éliminer les obstacles à la présence des femmes dans les effectifs du secteur aéronautique, étant donné l’ampleur de la croissance du trafic annoncée et des besoins en ressources humaines qui en découlera. Elle a salué la stratégie exemplaire du Royaume-Uni en matière d’équité entre les sexes et s’est engagée à aider le Royaume-Uni et d’autres États membres de l’OACI à concrétiser leurs aspirations.

 

Durant sa mission à Londres, du 2 au 4 mai 2018, la Secrétaire générale a aussi pris part à la première session ordinaire de 2018 du Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies pour la coordination (CCS), à une réunion des représentants principaux du Groupe des Nations Unies pour le développement durable, à une réunion du Groupe interinstitutions de coordination contre la traite des personnes (ICAT) et à une rencontre individuelle avec M. Yury Fedotov, Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

 

Ces réunions ont été l’occasion pour Mme Liu de participer aux débats visant à accroître l’efficacité des efforts du système onusien en vue de la réalisation des objectifs de développement durable à l’horizon 2030 et de mettre en valeur les contributions uniques et essentielles du secteur aéronautique. Les réunions ICAT et ONUDC ont en outre donné lieu à des accords permettant de renforcer le rôle de l’ONU en matière de prévention de la traite des personnes par le biais du réseau de l’aviation civile internationale.

Share this page: