Les dernières prévisions indiquent une reprise encourageante et une croissance plus forte du transport aérien mondial

 

Montréal, le 19 mai 2022 – Les dernières analyses de l’OACI montrent clairement que le trafic aérien mondial connaît une forte reprise, caractérisée par un regain de confiance chez les compagnies aériennes et des améliorations en termes de connectivité aérienne régionale et de facilitation du transport aérien.

 

Le nombre de passagers aériens transportés entre janvier et avril 2022 a augmenté de 65 % par rapport à la même période en 2021, et les départs de vols d’aéronefs de 30 %.

 

Dans le même temps, la capacité en sièges des compagnies aériennes a augmenté de 32 %. Étant donné que les conditions favorables à l’augmentation de la demande attendue de transport aérien persistent, l’OACI prévoit un taux de reprise global plus élevé cette année que l’an dernier.

 

Fait remarquable au niveau régional, la capacité intérieure en sièges de l’Amérique du nord, de l’Amérique latine et des Caraïbes et d’autres grands marchés comme l’Inde, l’Australie, le Brésil et le Mexique est à nouveau la même qu’avant la pandémie. La capacité en sièges intra-européenne évolue elle aussi de façon très positive.

 

D’ici la fin de l’année, les capacités totales en sièges, intérieures et entre l’Amérique du nord, l’Europe, le Moyen-Orient, l’Asie du sud-ouest et la région de l’Amérique latine et des Caraïbes devraient toutes avoir retrouvé leur niveau d’avant la pandémie, ou presque.

 

Le rythme de la reprise reste toutefois plus lent dans les régions d’Asie-Pacifique et d’Afrique, avec un retour à la pleine capacité en sièges attendu en 2023-2024 pour l’Asie et le Pacifique, et en 2024-2025 pour l’Afrique.

 

« Ces indicateurs de reprise sont extrêmement encourageants, tout particulièrement pour la réouverture des marchés du voyage et du tourisme », a souligné le Secrétaire général de l’OACI, Juan Carlos Salazar. « L’augmentation de la capacité internationale en sièges et de la connectivité aérienne aura immanquablement des effets positifs sur le plan économique et pour la pérennité du secteur ».

 

« Il reste néanmoins encore beaucoup à faire, aussi j’attends avec impatience le moment où nous pourrons annoncer le rétablissement complet de toutes les régions du monde ».

 

Les efforts de collaboration avec les gouvernements et le secteur que l’OACI déploie en permanence pour reconnecter le monde devraient être redynamisés en septembre, lorsque les représentants de l’aviation civile des 193 États membres de l’OACI participeront, en présentiel, à la 41e Assemblée de l’institution onusienne.

 

« L’OACI a choisi les thèmes de l’innovation et de la résilience pour l’Assemblée de cette année. Les États devraient prendre des décisions importantes quant à la manière de hiérarchiser les efforts actuels pour numériser l’expérience de voyage sans contact, et pour promouvoir un plus grand nombre d’innovations parmi les dernières en cours en matière de conception et de propulsion des aéronefs », a souligné M. Salazar.

 

« Il est essentiel, pour les économies du monde entier, que la collaboration entre les gouvernements et le secteur soit renforcée et que notre communauté mondiale profite de l’élan actuel pour retrouver les niveaux de vols d’avant la pandémie, tout en continuant à progresser sur les questions de transformation numérique et d’environnement ».

 

 

Ressources pour les rédacteurs


À propos de l’OACI
L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) est un organisme des Nations Unies qui aide 193 pays à coopérer et à partager leur ciel au bénéfice de tous.

 

Le soutien et la coordination de l’OACI, depuis sa création en 1944, ont aidé les pays à mettre en place, par des moyens techniques et diplomatiques, un réseau unique de liaisons aériennes mondiales rapides et fiables, qui relient les familles, les cultures et les entreprises du monde entier, et qui favorisent la croissance durable et la prospérité économique partout où volent les aéronefs.

 

À l’aube d’une nouvelle ère de transformation numérique et d’innovations extraordinaires en matière de vol et de propulsion, le transport aérien compte plus que jamais sur le soutien d’experts de l’OACI et les orientations techniques et diplomatiques formulées par l’Organisation pour contribuer à tracer un nouvel avenir prometteur pour l’aviation internationale. L’OACI innove elle-même pour être à la hauteur de cette mission, et diversifie ses partenariats avec les parties prenantes des Nations Unies et d’autres interlocuteurs techniques pour définir une vision mondiale stratégique et mettre en œuvre des solutions durables et efficaces.

 

Activités de l’OACI sur l’aviation non habitée en 2022

 

 

Informations générales : 

communications@icao.int 

Twitter: @ICAO 

 

Personne à contacter pour les médias :

William Raillant-Clark
Administrateur des communications
wraillantclark@icao.int
+1 514-954-6705
+1 514-409-0705 (mobile)
Twitter: @wraillantclark

LinkedIn: linkedin.com/in/raillantclark/

 

 

Share this page: