La réunion météorologique de l’OACI livre d'importantes recommandations pour appuyer le futur environnement « SWIM »

MONTRÉAL, le 18 juillet 2014 – Quelque 300 experts des États membres de l’OACI, de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), de la communauté météorologique (MET) aéronautique et d’autres professionnels du secteur ont clôturé aujourd’hui au siège de l’OACI une réunion de deux semaines qui a établi des recommandations clés pour le renforcement de l’assistance météorologique à l’aviation.

 

Reconnaissant la direction stratégique que fixe le Plan mondial de navigation aérienne révisé de l’OACI, la Réunion météorologie à l’échelon division de 2014 a formulé des recommandations qui sont alignées sur la méthode de mise à niveau par blocs du système de l’aviation (ASBU) inscrite dans le Plan, et notamment l’intégration de l’information météorologique numérique dans le futur environnement de gestion globale de l’information (SWIM). Le SWIM est considéré comme une composante critique du futur système mondial de gestion du trafic aérien.

 

Des recommandations spécifiques ont été formulées sur l’assistance météorologique à toutes les phases de vol, y compris des recommandations relatives aux cendres volcaniques, aux matières radioactives dans l’atmosphère et à la météorologie de l’espace.

 

« L’assistance météorologique à l’aviation est essentielle à la sécurité et à l’efficacité des opérations mondiales de transport aérien », a déclaré le Président du Conseil de l’OACI, M. Olumuyiwa Benard Aliu. « Les recommandations que formulera cette réunion serviront à améliorer à la fois la précision et la qualité de l’information météorologique, établissant ainsi un fondement solide de la transition de l’industrie du transport aérien vers un environnement opérationnel de plus en plus mondialisé. »

 

La réunion s’est penchée aussi sur des questions institutionnelles connexes, notamment la désignation de l’administration météorologique, le recouvrement des coûts, la coopération régionale et sous régionale, la gestion de la qualité, la qualité des données et les compétences du personnel. M. Aliu a souligné l’importance d’une relation de travail étroite entre l’OACI et l’OMM, alors que ces deux organisations continuent d’œuvrer à la réalisation de leurs objectifs communs.

 

« Grâce à la collaboration étroite et constante entre l’OACI et l’OMM, les États membres de nos deux organisations sont maintenant mieux en mesure de faire face aux défis à venir », a souligné M. Aliu. « Avec les progrès que nous avons enregistrés à la Réunion MET à l’échelon division de l’OACI au cours des deux dernières semaines, nous pouvons maintenant commencer à transformer ces défis en perspectives. »

 

 

Ressources pour les rédacteurs :

 

Documentation de la réunion

Plan mondial de navigation aérienne de l’OACI

Share this page: