L'OACI décide de restreindre temporairement le transport des piles d’aéronef au lithium ionique comme fret à bord des aéronefs de passagers

MONTRÉAL, le 13 février 2013 — En attendant les résultats des enquêtes actuellement réalisées aux États-Unis et au Japon, le Président du Conseil de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a provisoirement approuvé un amendement intérimaire qui interdira le transport des piles d’aéronef au lithium ionique comme fret à bord des avions de passagers. Le Conseil de l’OACI doit approuver l’amendement de façon finale lorsqu’il siègera de nouveau à la fin de mois.

 

Le nouvel amendement annulera l’introduction récente par l’OACI des piles d’aéronef au lithium ionique d’un poids allant jusqu’à 35 kg dans la disposition particulière A51 des Instructions techniques pour la sécurité du transport aérien des marchandises dangereuses de l’Organisation. Cette disposition particulière A51 est conçue pour permettre aux compagnies aériennes de transporter des piles d’aéronef comme fret à bord des aéronefs de passagers, dans certaines circonstances. L’inclusion des piles d’aéronef au lithium ionique dans la disposition particulière A51 n’a pris effet que le 1er janvier 2013.

 

« Cet amendement de la disposition particulière A51 est une mesure temporaire prise pour bien démontrer que les considérations de sécurité demeurent primordiales tout le temps que dureront les enquêtes connexes réalisées aux États-Unis et au Japon », a souligné le Président du Conseil des États-Unis, Roberto Kobeh González. « La sécurité est la priorité numéro un de la communauté de l’aviation et nous sommes assurés que cette situation trouvera une solution qui renforcera encore la performance admirable du transport aérien en matière de sécurité tout en tenant compte des préoccupations de toutes les parties prenantes concernées par ces événements. »

 

La décision de l’OACI fait suite à l’interdiction de vol des flottes de Boeing 787 Dreamliner par les États­Unis et le Japon il y a plus de trois semaines, après qu’une pile eut pris feu dans un avion stationné à Boston et qu’un 787 dont une pile fumait eut été forcé de procéder à un atterrissage d’urgence à l’aéroport de Takamatsu, dans la partie occidentale du Japon.

 

L’OACI insiste sur le fait que le nouvel amendement ne concerne pas le transport d’autres types de piles d’aéronef à bord des avions de passagers, prévu dans la disposition particulière A51, ni n’introduit de nouvelles restrictions au transport des piles d’aéronef au lithium ionique comme fret à bord des aéronefs cargos. De même, il n’y aura aucune incidence sur les nombreuses spécifications des Instructions techniques de l’OACI qui régissent le transport d’autres types de batteries au lithium ionique.

Share this page: