La Secrétaire générale encourage les représentants de l’aviation générale à s’impliquer davantage dans les activités de l’OACI

En début de semaine, la Secrétaire générale de l’OACI, Mme Fang Liu, a ouvert l’Assemblée mondiale du Conseil international des associations de propriétaires et pilotes d’aéronefs (IAOPA), à Queenstown (Nouvelle-Zélande), et a saisi cette occasion pour encourager les représentants de l’aviation générale à être plus proactifs dans leur contribution continue aux activités de l’Organisation.

 

« L’OACI reste résolument engagée à protéger le caractère fondamental de l’interopérabilité mondiale de l’aviation civile, l’une des principales raisons pour lesquelles l’exploitation des aéronefs est devenue un moteur aussi essentiel de paix et de prospérité économique dans le monde », a t elle expliqué. « Toutefois, la non-prise en compte des différences entre le transport aérien commercial et l’aviation générale par les autorités de l’aviation civile peut trop souvent engendrer une réglementation excessive du secteur de l’aviation générale, ce qui limite considérablement son potentiel de croissance et son essor. Heureusement, l’OACI et le secteur de l’aviation générale ont déjà établi un très bon niveau de collaboration fructueuse pour résoudre ces problèmes et bien d’autres ».

 

Pour encourager de nouveaux progrès, Mme Liu a cité spécifiquement les exemples du Groupe d’experts de la conception et de l’exploitation technique des aérodromes (ADOP), du Groupe d’experts des opérations de gestion du trafic aérien (ATMOPSP) et du Groupe d’experts des opérations aériennes (FLTOPSP) qui, pour elle, offrent de réelles possibilités à l’IAOPA d’améliorer sa contribution aux activités de l’OACI. Elle a en outre relevé que l’IAOPA est bien placé pour renforcer le soutien qu’il apporte aux activités de l’OACI sur les questions liées à la sécurité des drones, au développement des ressources humaines (par l’entremise du programme de la Prochaine génération de professionnels de l’aviation) et au renforcement des capacités (dans le cadre de l’initiative Aucun pays laissé de côté.) 

 

Durant son séjour en Nouvelle-Zélande, Mme Liu a rencontré M. Peter Mersi, Directeur général et Secrétaire chargé des transports au Ministère néo-zélandais des transports, ainsi que M. Graeme Harris, Directeur de l’aviation civile et Directeur général de l’Autorité de l’aviation civile de la Nouvelle-Zélande. Leurs échanges ont porté sur le développement de l’aviation civile pour soutenir les objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies, et sur d’autres initiatives de coopération à travers les plateformes de l’OACI dans le domaine de l’assistance technique dont divers États insulaires du Pacifique ont besoin à l’heure actuelle.

Share this page: