Développement de l’aviation mondiale : la Secrétaire générale de l’OACI salue les contributions majeures de l’innovation française

 

Lors d’une réunion bilatérale avec la Ministre chargée des transports de la France, Mme Élisabeth Borne (à gauche), la Secrétaire générale de l’OACI, Mme Fang Liu, a reconnu l’importance de l’innovation française pour la sécurité, la sûreté et la durabilité futures du réseau mondial de l’aviation civile. Cela s’est confirmé lors d’un entretien ultérieur avec M. Damien Cazé, Chef de pôle écologie, transports, énergie, logement et agriculture auprès du Premier Ministre français.


Mme Liu a mis en exergue les principaux domaines prioritaires définis pour la 40e session de l’Assemblée à venir, soulignant ainsi que « la sécurité doit se trouver au premier rang des objectifs stratégiques de l’OACI, et les priorités nationales doivent être alignées sur les cibles et les calendriers présentés dans le Plan pour la sécurité de l’aviation dans le monde (GASP), le Plan pour la sûreté de l’aviation dans le monde (GASeP) et les Objectifs Capacité et efficacité de la navigation aérienne (GANP) de l’OACI. »


À l’instar des autorités françaises, Mme Liu a estimé qu’une approche collective était essentielle pour relever les défis que représentent à la fois la mise en œuvre prochaine du Régime de compensation et de réduction de carbone pour l’aviation internationale (CORSIA) et les risques potentiels en matière de cybersécurité qui émergent avec la numérisation poussée des activités de l’aviation.


Elle a fait remarquer que le Salon de l’innovation et le Forum aéronautique mondial de l’OACI, deux évènements majeurs qui se tiendront peu avant la 40e session de l’Assemblée, seront d’excellentes occasions de mobiliser la communauté mondiale de l’aviation autour de ces thèmes et d’étudier les perspectives liées aux innovations et aux technologies émergentes.


Mme Liu a indiqué que leur mise en œuvre à l’échelle mondiale sera conditionnée à la mobilisation de ressources correspondantes pour l’OACI, compte tenu du rôle normatif fondamental de l’Organisation.


La mission de la Secrétaire générale en France, les 8 et 9 avril 2019, lui a ensuite donné l’occasion d’examiner ces sujets dans le cadre de réunions avec de hauts responsables d’entreprises de l’industrie aéronautique française.


Mme Liu a visité Airbus, où elle a été accueillie par son directeur général, M. Guillaume Faury. Les deux dirigeants ont eu une discussion fructueuse sur la façon dont l’innovation révolutionne les services aériens au bénéfice des citoyens, des entreprises et des sociétés. Ils ont passé en revue des exemples de ces applications à travers une série de démonstrations d’Airbus sur des stratégies d’avenir en matière de solutions technologiques futures.


Avant la fin de sa mission, la Secrétaire générale s’est également rendue au BEA, le bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile français.


Mme Liu était accompagnée à ces réunions par le Directeur général de l’aviation civile de France, M. Patrick Gandil, le Représentant de la France au Conseil de l’OACI, M. Philippe Berthoux, et la Directrice régionale du Bureau Europe et Atlantique Nord de l’OACI, Mme Silvia Gehrer.

 

Share this page: