Une conformité améliorée aux dispositions de l’OACI et une coopération accrue aident le Moyen-Orient à profiter des avantages de l’aviation pour le développement durable

Hier à Koweït, à la cinquième réunion des Directeurs généraux de l’aviation civile pour la région Moyen-Orient de l’OACI (DGCA-MID/5), la Secrétaire générale de l’OACI, Mme Fang Liu, a souligné que la réalisation des objectifs de développement durable du Programme 2030 des Nations Unies progresse sous l’effet de l’amélioration continue de la mise en oeuvre des normes, pratiques recommandées, stratégies et autres initiatives de l’OACI en matière de sécurité, de sûreté et de durabilité. Lors de son séjour au Koweït, la Secrétaire générale a tenu une rencontre bilatérale avec Sa Majesté le Premier Ministre du Koweït, Cheikh Jaber Al Moubarak Al Hamad Al Sabah, au palais Bayan.


Montréal et Koweït, le 8 novembre 2019 – Hier à Koweït, à la cinquième réunion des Directeurs généraux de l’aviation civile pour la région Moyen-Orient de l’OACI (DGCA-MID/5), la Secrétaire générale de l’Organisation, Mme Fang Liu, a souligné que l’amélioration continue de la mise en oeuvre des normes et pratiques recommandées (SARP), des stratégies et d’autres initiatives de l’OACI en matière de sécurité, de sûreté et de durabilité procure des avantages considérables à l’économie et le développement durable de la région. 


Son discours d’ouverture a fait écho aux efforts de l’OACI visant à faire connaître les avantages de l’aviation pour la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030. L’Organisation promeut, notamment auprès des chefs d’État, les différents moyens par lesquels la connectivité internationale que permet l’aviation civile appuie directement 15 des 17 objectifs de développement durable (ODD) du Programme 2030. 


« La région Moyen-Orient de l’OACI connaît l’un des plus forts taux de croissance des trafics passagers et fret depuis 2011 », a déclaré Mme Liu, relevant que les transporteurs aériens régionaux affichent un taux de croissance de 4 à 5 % pour les trafics passagers et fret, et que le nombre de touristes arrivés en avion a crû de 10 % en 2018. « L’aviation représente 2,4 millions d’emplois et contribue au PIB de la région MID à hauteur de 130 milliards USD. Chacun de vos États a la responsabilité principale de s’assurer que des infrastructures, des ressources humaines et de formation suffisantes, entre autres, sont en place pour absorber et gérer les prévisions de croissance du trafic. » 


Il faut pour cela veiller à harmoniser la planification de l’aviation aux échelons local et national avec les SARP et à la structurer sur la base des objectifs et des cadres établis dans le Plan pour la sécurité de l’aviation dans le monde (GASP), le Plan mondial de navigation aérienne (GANP) et le Plan pour la sûreté de l’aviation dans le monde (GASeP) de l’OACI. 


À ce sujet, la Secrétaire générale a passé en revue plusieurs domaines où les pays du Moyen-Orient ont singulièrement réussi et souligné, en particulier, la sécurité. « Je salue la région MID pour ses bonnes performances en matière de sécurité aérienne, malgré la hausse continue du trafic. Le taux d’accident régional, qui se situe à 2,3 accidents par million de vols, est inférieur au taux mondial, et la mise en oeuvre effective des SARP dans la région MID s’est améliorée, passant de 70,5 % à 75,23 %, ce qui constitue un progrès notable par rapport aux autres régions ». 


Ces résultats apparaissent dans l’audit OACI de supervision de la sécurité, qui n’a révélé aucune préoccupation significative de sécurité dans la région, et sont le fruit de la volonté inébranlable des États d’ériger la sécurité en priorité. « Je salue l’esprit de coopération et le respect de la priorité accordée à la sécurité, qui sont illustrés par la prompte résolution des problèmes opérationnels en matière de gestion du trafic aérien (ATM), grâce aux équipes de coordination des mesures d’exception (CCT) de la région MID et au plan d’exception ATM », a poursuivi Mme Liu. 


Elle a ajouté que cette coopération approfondie entre les États de la région les place en bonne voie pour la mise en oeuvre des résultats de la récente 40e session de l’Assemblée de l’OACI. Mme Liu a appelé l’attention des Directeurs généraux sur les résolutions concernant non seulement la sécurité, notamment la cible zéro accident d’ici 2030, mais aussi la sûreté, la durabilité environnementale, le développement économique et le GANP. La poursuite de la coopération et le renforcement des capacités dans le cadre de l’initiative « Aucun pays laissé de côté » (NCLB) de l’OACI sont essentiels, à cet égard. 


« Il est très encourageant de constater l’étroite coopération de vos États avec le Bureau Moyen-Orient de l’OACI dans le cadre de l’initiative “Aucun pays laissé de côté”, qui permet que des activités de soutien efficaces appuient la croissance importante de vos pays », a déclaré Mme Liu. « Je tiens à féliciter les États MID et le Directeur régional du Bureau Moyen-Orient de l’OACI, M. Mohamed Khalifa Rahma, ainsi que son équipe, d’avoir élaboré et mis en oeuvre la stratégie NCLB de la région MID. Je dois aussi exprimer la profonde reconnaissance de l’OACI pour les contributions financières que nous avons reçues des États MID et qui sont fort utiles pour relever le niveau général de conformité dans la région. » 


Les États qui ont participé à la réunion DGCA-MID/5 sont convenus de l’actualisation de la stratégie NCLB au Moyen-Orient, qui joue un rôle fondamental dans le développement de l’aviation à l’échelle régionale. 


Lors de son séjour au Koweït, la Secrétaire générale a tenu une rencontre bilatérale avec Sa Majesté le Premier Ministre du Koweït, Cheikh Jaber Al Moubarak Al Hamad Al Sabah, au palais Bayan, après des entretiens approfondis avec le Président de la Direction générale de l’aviation civile du Koweït, Cheikh Salman Al-Humoud Al-Sabah, en présence de Mohamed Khalifa Rahma, Directeur régional du Bureau Moyen-Orient de l’OACI. 


La Secrétaire générale a félicité le Koweït pour le développement de son aviation et sa contribution à la 40e session de l’Assemblée de l’OACI, et elle a abordé plusieurs propositions visant à renforcer la coopération entre le Koweït et l’OACI. Sa Majesté a confirmé que l’aviation fait partie intégrante du plan de développement national du Koweït, et souligné l’importance de concilier sûreté de l’aviation et facilitation des déplacements de passagers dans les aéroports. 


La Secrétaire générale a visité le nouveau Terminal 2 de l’aéroport international de Koweït, qui permettra d’accueillir 25 millions de passagers supplémentaires. 


Mme Liu a assisté à plusieurs événements pendant son séjour, notamment une grande célébration des 75 ans de l’OACI, à l’occasion de laquelle le logo du 75e anniversaire a illuminé les Kuwait Towers. La Secrétaire générale était également présente à la cérémonie d’ouverture de l’Organisation arabe du transport aérien et aux célébrations du 65e anniversaire de Kuwait Airways.


Ressources pour les rédacteurs 


À propos de l’OACI 

Institution spécialisée des Nations Unies, l’OACI a été créée en 1944 pour promouvoir le développement sûr et ordonné de ’aviation civile internationale dans le monde. Elle établit les normes et les règles nécessaires à la sécurité, à la sûreté, à ’efficacité et à la capacité de l’aviation ainsi qu’à la protection de l’environnement en aviation, parmi ses nombreuses autres riorités. Elle est en outre l’instrument de la coopération entre ses 193 États membres dans tous les domaines de l’aviation civile.


Bureau régional Moyen-Orient de l’OACI 

Initiative Aucun pays laissé de côté de l’OACI 

 

 

Pour de plus amples informations, contacter :

 

Anthony Philbin
Chef, Communications
aphilbin@icao.int
+1 514-954-8220
+1 438-402-8886 (mobile)
Twitter: @ICAO

 

William Raillant-Clark
Administrateur des communications
wraillantclark@icao.int
+1 514-954-6705
+1 514-409-0705 (mobile)
Twitter: @wraillantclark

LinkedIn: linkedin.com/in/raillantclark/

 

 

Share this page: