Cinq États du Moyen-Orient partageront des informations sensibles relatives à la sûreté de l’aviation

 

Après avoir présenté la note de travail intitulée « Partage d’informations relatives à la sûreté de l’aviation entre des États» à la deuxième Conférence de haut niveau sur la sûreté de l’aviation (HLCAS/2-WP/23), l’Arabie saoudite, l’Égypte, les Émirats arabes unis, la Jordanie, Oman, et le Soudan ont signé une lettre d’intention à cet égard, en prélude à la signature ultérieure d’un Protocole d’accord sur la question.

 

La note de travail sur laquelle se fonde la lettre d’intention examine l’importance de renforcer la coopération entre les États en matière de partage d’informations pertinentes afin d’améliorer l’efficacité et l’efficience des mesures de sûreté de l’aviation basées sur le risque. Elle cadre étroitement avec l’un des objectifs clés de la Conférence HLCAS/2, soit d’« encourager les États à conclure des accords de collaboration pour le partage d’informations relatives à la sûreté afin de renforcer l’efficacité des mesures de sûreté de l’aviation aux niveaux national, régional et mondial dans un contexte de menace émergente ».

Share this page: