La fondation de l’OACI

 

À l’invitation du Gouvernement des États-Unis, 52 pays se réunirent à Chicago le 1er novembre 1944 pour discuter des principes et méthodes à mettre en place dans le but d’adopter une nouvelle convention internationale sur l’aviation, après la fin de la seconde guerre mondiale.

 

 

C’est au Stevens Hôtel de Chicago, montré sur la carte postale, que fut signée, après cinq semaines de délibérations, la Convention relative à l’aviation civile internationale (dite Convention de Chicago), qui est la charte de l’aviation civile. Les aspects techniques et opérationnels de l’aviation civile internationale sont établis sous forme d’Annexes à la Convention (aujourd’hui au nombre de 18).